Comment fabriquer un composteur de jardin ?

Fabriquer son petit composteur de jardin

À compter du 1er janvier 2023, le compost deviendra une obligation pour tout Français qui détient plus de 5 tonnes de déchets biodégradables par an.

Pour se préparer à cette nouvelle loi, il est important de bien choisir son composteur. D’ailleurs, l’État a même prévu des composteurs gratuits pour l’usage public. Mais si vous avez quelques notions en bricolage, sachez que vous avez encore le temps pour fabriquer votre propre composteur de jardin.

Alors, comment fonctionne un composteur ? Quelle taille de composteur choisir ? Quels matériaux choisir pour fabriquer son composteur ? Comment fabriquer un composteur en bois ?

Comment fonctionne le composteur ?

Près de 30 % de nos déchets domestiques sont organiques. En d’autres termes, ce sont des déchets qui peuvent être recyclés pour obtenir un engrais naturel, idéal pour favoriser la croissance des plantes du jardin.

Par le biais du compostage, nous pouvons limiter le gaspillage alimentaire en transformant nos déchets organiques en un engrais abondant, mais surtout, naturel. De plus, ce petit geste simple peut nous aider à réduire notre empreinte de carbone en diminuant les émissions des gaz à effets de serre produits par les décharges. Mais comment fonctionne un composteur ?

En fait, les déchets organiques (épluchures, restes d’aliments cuits, feuilles, fleurs fanées, etc.), sont une source de nourriture pour les micro-organismes qui vont transformer vos déchets en engrais homogène et abondant.

Bien que très simple, cette tâche doit être effectuée correctement, sous les bonnes conditions d’humidité, de fraîcheur et de chaleur.

Le processus de compostage passe par différentes phases. Premièrement, on parle du compost frais (ce sont les éléments que vous venez tout juste de mettre dans le composteur), ensuite du compost mi-mûr (ce sont des éléments un peu plus vieux qui ont commencé à se dégrader) et enfin le compost mûr (c’est le compost prêt à l’emploi). On reconnaît un compost mûr par sa texture homogène et sa bonne odeur. Vous pouvez l’utiliser directement pour votre jardin, en le plaçant simplement au niveau de vos plantes avec un léger griffage pour l’aider à s’incorporer dans la terre.

La taille idéale pour un petit composteur

La taille du composteur doit correspondre à vos besoins et à l’espace disponible dans votre jardin. Pour une famille composée de 3 à 4 personnes, un composteur de 800 à 1 000 litres sera nécessaire. La taille du jardin entrera également en compte, pour ceux qui souhaitent utiliser leur compost en tant qu’engrais pour la croissance de leurs plantes. Comptez 1 L de compost pour chaque 1 m² de jardin.

Certains choisiront de la placer loin de la vue pour ne pas affecter le visuel ou le côté esthétique du jardin. Mais n’oubliez pas tout de même que son accès doit être facile pour vous simplifier la tâche au quotidien.

Bois, grillage, briques : quel matériau choisir ?

En fait, il faut savoir que le matériau de construction a un impact direct sur le processus de compostage. Les deux matériaux les plus utilisés sont le plastique et le bois. Bien évidemment, chaque matériau a des avantages et des inconvénients.

Les composteurs en bois sont parfaits pour ceux qui n’ont pas trop de temps pour changer à chaque fois l’emplacement de leur composteur et penser aux variations climatiques qui peuvent avoir une incidence sur le processus. Le bois est donc le matériau qui demande le moins d’interventions. Par contre, les composteurs en bois ne vont pas dans les appartements ou les maisons vu leur taille imposante.

De l’autre côté, les composteurs en plastique sont idéaux pour les petits jardins ou les maisons/appartements puisqu’ils retiennent mieux la chaleur, ce qui fait qu’ils accélèrent le compostage.

Déterminer l’emplacement du bac à compost

Trouver le bon emplacement d’un composteur de maison/appartement s’avère être une tâche facile, mais on ne peut pas dire autant sur les composteurs de jardin ! Effectivement, en plus de sa taille, divers autres critères doivent être pris en considération pour placer votre composteur. On parle notamment de son agencement, de son modèle, de ses matériaux et de sa contenance.

L’idéal serait de placer votre bac à compost sur un terrain désherbé, plat, en contact direct avec le sol pour permettre l’accès des micro-organismes.

Attention : l’endroit ne doit pas être trop humide, ni trop exposé au soleil (mi-ombrage).

Comment fabriquer son petit composteur en bois ?

Pas besoin d’être un grand menuisier pour fabriquer son propre composteur. Avec les bons conseils et les bons outils, vous allez réussir à réaliser votre composteur individuel parfait.

Il est plus recommandé d’utiliser du bois traité, car il est plus durable et répond mieux aux critères du compostage.

Pour réaliser votre composteur parfait, vous aurez besoin des outils suivants :

  • 6 palettes traitées ;
  • des vis ;
  • une ou deux charnières ;
  • deux platines prépercées ;
  • 8 équerres ;
  • une agrafeuse ;
  • du grillage à mailles fines ;

Le processus de fabrication est décrit, étape par étape, dans la vidéo qui suit. Il ne vous reste plus qu’à adapter les mesures de votre composteur à vos besoins, à vos goûts, à votre espace ainsi qu’à la quantité de déchets que vous produisez.