Comment choisir un composteur de jardin ?

Date:

Bientôt obligatoire, le composteur de jardin est un outil simple et pratique permettant de recycler ses déchets ménagers. Cette pratique très peu contraignante peut avoir de grands avantages sur notre environnement.

En effet, selon certaines études, plus de 30 % de nos déchets peuvent être utiles. Ainsi, en utilisant le bon composteur de jardin, vous pouvez produire votre propre engrais pour booster la croissance de vos plantes.

Alors, comment fonctionne un composteur de jardin ? Que peut-on mettre dans son composteur ? Quels sont les différents modèles de composteurs ? Quel composteur choisir ? Où placer son composteur dans son jardin ? Réponses tout de suite, dans le guide qui suit.

Comment fonctionne un composteur de jardin ?

Généralement conçu en plastique ou en bois, le composteur est composé de différents compartiments permettant d’accueillir divers résidus biodégradables. Le bac de récupération située dans le bas du composteur permet de récupérer le compost déjà prêt à l’emploi, dit compost mûr.

En fait, dans un composteur, les déchets passent par plusieurs étapes, allant du frais au mi-mûr avant d’arriver au mûr. Le compost frais, ce sont tout simplement les déchets organiques que vous venez tout juste de placer dans le bac. Dans cette partie, tous les éléments sont facilement distinguables et le processus de décomposition n’a pas encore débuté.

Le compost mi-mûr est la phase dans laquelle la décomposition a déjà débuté avec l’apparition des micro-organismes. En général, cette étape commence à partir de la 10ème semaine.

Enfin, la dernière phase du processus se distingue par un produit final, dit, compost mûr, qui se distingue par une texture homogène et une bonne odeur.

Selon les besoins, vous pouvez utiliser un composteur composé d’un seul bac, deux bacs ou encore plusieurs bacs.

Quoi mettre dans le composteur ?

Plusieurs déchets de cuisine peuvent être compostés. En règle générale, toutes les matières organiques peuvent aller dans le composteur. Par contre, certaines matières prennent un peu plus de temps à se décomposer et requièrent quelques précautions.

Voici quelques exemples de ce qui peut aller dans un composteur :

  • les matières vertes, humides et molles : on parle, par exemple, des épluchures des fruits et légumes, des mousses végétales, des végétaux frais, des fleurs, du marc de café, etc. ;
  • les matières brunes, sèches et dures : carton, papier, bois, foins, écorce, tiges, etc.

D’autres matières peuvent certes aller dans un composteur, mais doivent être utilisées avec précautions comme le pain, le reste des aliments cuits, les cendres, les coquilles d’œufs et les os.

Par contre, plusieurs matières sont à éviter, car elles sont considérées comme non compostables telles que les huiles, le bois traité, les journaux colorés, les matières synthétiques, les chiffons, le sable, l’argile, etc.

Les différents modèles de composteur de jardin

Pour satisfaire tous les besoins, les composteurs se présentent sous différentes formes, tailles et matières.

Sac de compost

Très peu utilisé, le sac de compost peut être une solution idéale pour ceux qui manquent d’espace. Il est léger, abordable et facile à déplacer. De plus, le sac de compost ou le sac de jardin est résistant, indéchirable et hydrofuge. Certains modèles peuvent avoir une capacité pouvant atteindre les 500 L. C’est la meilleure option pour récupérer les déchets organiques d’un nettoyage de printemps.

Composteur en plastique

Ce qui distingue le composteur en plastique, c’est qu’il est solide et résistant. De plus, pour respecter l’objectif principal d’un composteur, le composteur en plastique est fabriqué à partir de plastique recyclé.

Ce type de composteur propose plusieurs avantages :

  • il facilite la décomposition ;
  • il est facile à utiliser ;
  • il est disponible sous différentes formes, tailles et couleurs ;

Composteur en bois

Le bois est bien entendu la solution la plus écologique, mais également la plus efficace, surtout si le bois est traité contre l’humidité. Le composteur en bois a plus de chance de survivre aux intempéries et aux conditions extérieures extrêmes.

D’ailleurs, le composteur en bois est la meilleure option pour ceux qui n’ont pas trop le temps de déplacer et de surveiller les conditions de leurs composteurs, puisqu’il résiste aussi bien au froid qu’à l’humidité.

Composteur en acier

Le composteur en acier est un composteur solide qui assure une grande durabilité tout en limitant efficacement les odeurs grâce à ses filtres. De plus, il est beaucoup plus esthétique et peut s’adapter aux utilisations intérieures (cuisine, balcon, etc.).

Comment choisir son composteur de jardin ?

Un composteur de jardin, c’est bien, mais encore faut-il choisir le bon ! Alors, comment s’y trouver avec les nombreux modèles disponibles sur le marché ? Voici les critères de sélection les plus importants.

Le système de compostage

Un système de compostage composé de plusieurs bacs peut être relativement intéressant. Généralement, il est recommandé de prévoir 1 L de compost pour 1 m² de jardin.

Le bac à compost

Le bac à compost peut se décliner dans des formes et des matériaux différents, mais dans tous les cas, il faut choisir un modèle qui soit compatible avec l’espace disponible dans son jardin.

Le composteur rotatif

Si les conditions dans votre jardin sont peu favorables, il faut opter pour un composteur rotatif qui palliera la décomposition lente des éléments.

Le lombricompostage

Dans un lombricompostage, ce sont des vers de culture qui se chargeront de la décomposition des aliments. Un lombricompostage peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur dans votre jardin.

Le matériau

Les composteurs sont en général fabriqués soit en PVC, soit en bois. Toutefois, le bois a l’avantage d’être beaucoup plus esthétique et plus durable que le plastique.

La taille de volume

Enfin, le dernier critère que vous devez vérifier avant de choisir votre composteur, c’est la taille. Le volume du composteur doit répondre exactement à vos besoins.

Où placer le composteur dans le jardin ?

Pour favoriser le compostage, veillez à placer votre composteur dans un endroit frais, pas trop sec, mi-ombragé. En effet, le composteur a certes besoin d’humidité, mais pas trop pour ne pas pourrir, voire noyer les aliments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Comment supprimer les ronces dans une haie ?

Les ronces, bien qu'elles puissent fournir de délicieuses mûres et des habitats pour certaines espèces, ont une tendance...

Astuces de grand-mère anti-mousse naturel pour le toit et terrasse

La présence de mousse sur les toits, terrasses et façades peut représenter un véritable fléau pour l'entretien de...

Les hérissons : des alliés précieux pour votre jardin

Le hérisson est un petit insectivore souvent sous-estimé, mais il peut jouer un rôle crucial dans la santé...

Peut-on utiliser l’eau de javel pour désherber ?

Des solutions de rechange pour les herbicides et désherbants chimiques sont souvent recherchées pour préserver notre environnement. L'un...