Comment bien utiliser le BRF (Bois Raméal Fragmenté) ?

0
312
Utiliser le BRF pour le potager

Le BRF signifie Bois Raméal Fragmenté. Il s’agit d’une technique récente québécoise qui consiste à, broyer des rameaux ou des petites branches non sèches, afin d’enrichir sa terre en un humus comparable à celui de nos forêts.

Comment produire du BRF ?

Il s’agit d’utiliser de jeunes branches dont le diamètre est inférieur à 7cm, issues de différentes essences de feuillus (les angiospermes) et de 20% de conifères (les gymnospermes). Ces feuillus peuvent provenir de haies de votre jardin, d’ arbres fruitiers, de résidus d’élagage de travaux forestiers, des collectivités locales, etc.

Les meilleures périodes pour broyer ces végétaux sont l’automne et l’hiver, où la nature entre en dormance. Cela n’abîmera pas vos plantes, et vous permettra d’avoir un meilleur visuel pour la taille, car la plupart de ces dernières auront perdu leurs feuilles. Cependant, certains arbustes nécessitent une taille au printemps, vous pourrez donc aussi utiliser votre broyeur de végétaux jusqu’à début du printemps.

Vous pouvez aussi en acheter directement auprès d’élagueurs, ou des services municipaux ou bien auprès de particuliers. Assurer vous qu’il soit bio et exempt de produits chimiques.

Comment utiliser le BRF ?

Une fois les rameaux et autres branches déchiquetées, il faut rapidement étendre sur la terre à nourrir : une journée maximum suffit pour apporter le meilleur à votre jardin. Ces copeaux renferment bon nombre de nutriments qui vont aider votre terre à se régénérer.

Vous pouvez étendre ce tas réduit, en vue de certaines cultures seulement, au potager : tomates, ou aubergines par exemple. Ailleurs, le paillis s’appliquera aux pieds des rosiers, des arbres et arbustes fruitiers afin de les protéger contre la sécheresse. Une couche de 2 à 5 cm d’épaisseur est suffisante, à condition de l’étaler entre novembre et mars.

Lorsque le soleil printanier permet de visualiser les premières activités fongiques du sol, il est nécessaire de pratiquer le griffage. Cette technique permet d’assimiler le paillis à votre terre. L’apparition des vers de terre et des champignons sont des signes que votre sol se fertilise.

Au potager, il est nécessaire de ne planter ou de ne semer qu’un mois après l’assimilation du BRF à votre sol.

Quels sont les avantages du BRF apportés au potager ?

Le BRF présente de nombreux avantages pour la terre de votre jardin.

Il permet d’apporter au sol un apport non-négligeable de minéraux, d’acides aminés et de protéines nécessaires à la production d’azote. Il développe ainsi un humus de très grande qualité et permet de se passer de fertilisants.

Les rendements au potager sont augmentés par rapport à un épandage de compost ou de fumier. Des études ont prouvé que la production pouvait être multipliée au maximum par 7.

Les besoins en arrosage sont limités et les légumes ont plus de goût.

Les cultures se portent beaucoup mieux avec un apport de BRF : elles sont moins attaquées par les maladies ou les prédateurs.

Le travail du jardinier est grandement réduit, car le BRF limite la montée de mauvaises herbes, facilite le travail du sol et stoppe les traitements.

La multiplication de la faune travaillant à la fertilisation de la terre est un excellent signe de sa bonne santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here