L’ortie, une plante miracle aux multiples vertus

0
362
Ortie

Originaire d’Europe et d’Asie, l’ortie est une plante appartenant à la famille des urticacées. Cette plante herbacée est composée d’une tige souterraine lui permettant de pousser rapidement jusqu’à former un tapis le long des fossés et des chemins. La manière dont l’ortie pousse lui a valu l’appellation « mauvaise herbe », pourtant cette plante apporte sa contribution dans divers domaines, dont la santé, la cuisine et le jardinage.

Bien distinguer les orties

L’ortie se décline en 5 variétés. Cette plante est généralement recouverte de poils souples. Ses tiges sont dressées, mais leur longueur dépend des types d’orties choisis. Les feuilles d’ortie quant à elles sont de couleur verte et se reconnaissent facilement avec ses bords dentés. Les fleurs d’ortie sont réunies en grappes tandis que le fruit se présente sous forme d’akène ovoïde.

L’ortie dioïque ou grande ortie est la plus connue. Elle est particulièrement abondante et mesure plus d’un mètre de hauteur. Cette variété se démarque par ses poils urticants.

L’ortie à pilules ou ortie algérienne à son tour mesure entre 0,5 et 1 mètre de haut. Elle produit de petites boules de fleurs vertes dont l’extérieur est hérissé de poils.

L’ortie brûlante séduit par sa belle apparence. Ses feuilles sont de tailles plus petites que celles des orties ordinaires. Cette variété mesure 20 cm à 60 cm de haut. Elle produit des fleurs violettes en épis très élégants.

L’ortie jaune est différente des variétés citées précédemment. C’est la ressemblance de ses feuilles avec les autres variétés qui lui vaut son appellation, mais il ne s’agit pas vraiment d’une ortie. Ce lamier jaune de 25 cm de haut est dépourvu de poil, il appartient à la famille des sauges.

L’ortie blanche est également un lamier blanc. Sa tige est arborée de jolies feuilles vertes et d’une floraison blanche.

L’ortie : semis et plantation

L’ortie apprécie tout particulièrement le climat tempéré. Sa culture nécessite un sol bien drainé, assez humide et riche en matières organiques. Le semis de l’ortie est à la portée de tous. Vous pouvez réaliser le travail au printemps bien à l’abri ou en pleine terre jusqu’en mai. N’hésitez pas non plus à effectuer le semis dans un bac rempli d’une terre riche en humus.

Vous pouvez planter l’ortie sous forme de plants ou de graines selon vos envies. Si vous choisissez d’effectuer une plantation en semis, pensez à laisser vos graines d’ortie à température ambiante. Au cas où vous optez pour la plantation en pleine terre, commencez par faire des trous puis recouvrez-les d’une bâche avant de boucher le tout avec de la terre et de poser les plants d’ortie. Arrosez en pluie fine jusqu’à ce que les jeunes plants fassent leur apparition.

Afin de bien entretenir vos jeunes orties, pensez à les arroser copieusement. Vous n’avez pas besoin d’apporter des soins particuliers quand l’ortie aura pris racine. Elle se reproduit très rapidement, ne vous étonnez pas de voir ses racines envahir votre jardinière ou le sol dans lequel vous l’aurez planté. Vous pouvez récolter vos plantes à l’arrivée des beaux jours.

Utilisation de l’ortie en cuisine

L’ortie trouve sa place en cuisine. Les feuilles de cette plante sont comestibles. Vous pouvez les cuisiner comme l’épinard. Elle est également ajoutée aux diverses compositions d’un potage goûteux. Elle sert parfois d’accompagnement aux plats de pommes de terre et de riz bien cuits.

N’hésitez pas non plus à les manger crues, mais préférez les jeunes feuilles, elles ont meilleur goût et sont dépourvues de cystolithes. Ces dernières n’apparaissent qu’après la floraison. Ces composants ont tendance à irriter les voies urinaires. Vous pouvez aussi utiliser les orties crues comme condiment afin d’aromatiser les salades, les crèmes diverses et les omelettes.

Enfin, l’ortie peut être séchée pour être bue en tisane ou en poudre dans vos aliments. Dans cet article, découvrez les deux façons de faire sécher de l’ortie

Les bienfaits de l’ortie

Cette plante est très appréciée pour ses multiples bienfaits, tant pour votre organisme que pour votre jardin.

Les bienfaits pour la santé

L’ortie est une plante médicinale riche en calcium, en vitamines (A, B, C et E), en fer, en magnésium, en phosphore et en potassium. Cette plante est excellente pour l’irrigation des organes, à savoir la vessie et le rein. Ses propriétés diurétiques sont incontestables. L’ortie agit également contre le rhumatisme et les douleurs de l’arthrite. Sa forte teneur en antioxydants renforce votre système immunitaire.

Vous pouvez également l’utiliser pour soulager certaines inflammations et douleurs articulaires. Les propriétés détoxifiantes de l’ortie quant à elle lui permettent d’accompagner un régime alimentaire visant à accélérer la perte de poids. Les hommes victimes de problème de prostate peuvent utiliser les racines de cette plante afin de freiner l’hypertrophie bénigne. Leur consommation réduit également les troubles urinaires.

Vous pouvez aussi utiliser l’ortie pour faciliter votre quotidien. À titre d’exemple, votre plante agit très bien en cas d’apparition d’acné. Il suffit de l’utiliser sous forme de lotion est de l’appliquer sur la zone couverte de boutons. Un bain de bouche à base d’ortie est excellent pour le traitement des infections comme l’angine ou l’aphte. Une femme enceinte peut également l’utiliser pour stimuler le lait maternel.

Cette plante est riche en protéines. Elle peut compléter un régime alimentaire spécial. Les végétariens peuvent en consommer à volonté, car elle contient 2 fois de quantité de fer qu’une viande de bœuf peut en contenir.

L’ortie se consomme sous forme de feuilles séchées, de capsules ou de jus. Vous pouvez en manger l’ortie au gré de vos envies et même sur plusieurs mois. Environ 1,5 g de racines en poudre d’ortie suffisent pour réaliser une bonne tisane. Seulement 3 feuilles séchées d’ortie infusées dans 500 ml d’eau suffisent pour obtenir une infusion.

Les atouts pour le jardinage

L’ortie contribue également à l’entretien de votre jardin. Sous forme de purin, par exemple, elle aide à éloigner les insectes susceptibles de détruire vos végétaux tels que les pucerons. Sa forte teneur en azote et en oligo-éléments permet à l’ortie d’être un engrais naturel adapté à vos diverses plantations. Elle optimise la résistance des plantes aux éventuelles maladies.

Un tapis d’ortie implanté dans votre jardin attire certains pollinisateurs, à savoir les papillons. Le fait que votre plante réunisse les insectes non nuisibles dans votre extérieur rend celui-ci encore plus naturel.

L’ortie, une plante miracle aux multiples vertus
5 (100%) 1 vote

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here