Cuve récupérateur d’eau de pluie enterrée ou aerien : Comment choisir ?

0
56
Cuve eau pluie

Aujourd’hui, notre sujet portera sur la manière dont il faut choisir une cuve récupératrice d’eau de pluie sur le marché. En effet, nombreuses sont ces personnes qui, fatiguées de payer des sommes colossales en eau potable, se tournent vers les bacs de recyclage d’eau pluviale (aériens ou enterrés). Si vous êtes dans le cas, sachez que vous avez pris la bonne décision. Découvrez maintenant de quelle manière sélectionner le type de baquet récupérateur d’eau de pluie qu’il vous faut.

Choix du type de cuve de récupération d’eau de pluie selon les besoins

Les bacs de récupération sont indispensables pour stocker une petite portion ou toute l’eau de pluie ruisselant du toit de votre habitat afin de l’utiliser à l’intérieur ou pour l’arrosage. En outre, le choix du modèle de recouvrement d’eau doit répondre à vos besoins et être adapté à l’endroit où vous vivez. Pourquoi vous dites-vous ? Eh bien parce que les types de cuves de récupération, aériennes ou hors-sol et enterrées (dans le sol) sont différents car, n’ayant pas les mêmes caractéristiques ou les mêmes modes d’installation.

Caractéristiques d’une cuve de récupération enterré

Fabriquées en polyéthylène, les cuves de récupération d’eau de pluie enterrée sont utilisées pour récupérer de petites ou grandes quantités d’eau pluviale : 1000 à plus de 70 000 litres. Solides et étanches, elles sont conçues en une seule pièce et installées dans le sol par des spécialistes bien évidemment. Pouvant être installées à l’extérieur (pour le jardin) voire à l’intérieur de votre foyer (pour les tâches ménagères), ces dispositifs de recouvrement d’eau peuvent récupérer le volume d’eau que vous voulez en fonction de leur taille. D’ailleurs, leur installation est assez complexe, demande des travaux de terrassement et nécessite des branchements électriques.

Caractéristiques de la cuve aérienne

Ce type de dispositif de récupération d’eau est également en polyéthylène et peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle ne demande pas de grands travaux pour son installation et peut contenir de 10 à 1800 litres voire plus. Autonomes et flexibles, les cuves de ce genre sont équipées de robinet ou non selon les besoins du proprio.

Quels avantages gagnez-vous de l’utilisation des cuves de récupération d’eau de pluie ?

Il faut noter que l’installation d’une cuve récupératrice d’eau de pluie enterrée ou non (aérienne) est une bonne solution écologique. Car, elle permet :

  • d’utiliser à bon escient l’eau potable et de diminuer le montant des factures;
  • de contribuer à la pérennisation des nappes souterraines qui jouent un rôle important dans la régulation des températures ambiantes.

En outre, il existe sur le marché deux types de cuve récupérateur d’eau pluviale : à savoir aériennes et enterrées. Donc il vous faudra déterminer le modèle qui : répondra à vos besoins d’utilisation (arrosage, wc, machine à laver,…) ; correspondra à l’espace qui lui est dédié et aux frais que vous pouvez débourser (50 euros voire plus pour les cuves aériennes et à partir de 500 euros pour les cuves enterrées).
Pour disposer des cuves de qualité, il est recommandé aux particuliers de demander assistance auprès des spécialistes en la matière comme Cuve Expert.

Au vu de tout ce qui précède, il est important de posséder, dans son jardin ou son foyer, une cuve récupératrice d’eau de pluie. Car l’eau de pluie est une bonne alternative pour réduire votre facture de consommation d’eau et préserver l’eau des nappes phréatiques. De ce fait, l’installation d’un système de récupération d’eau (aérien ou enterré) se fera en fonction de vos besoins.