Comment éviter que les mauvaises herbes reviennent ?

0
573
Mauvaise herbe

Réaliser une allée de fleurs ou un parterre de plantes ornementales peut avoir bien des avantages. Toutefois, il vous faudra composer par la suite avec des hôtes indésirables : les mauvaises herbes. La méthode traditionnelle couramment employée pour se débarrasser d’elles est le sarclage ou l’arrachage. Une tâche qui se révèle vite répétitive et épuisante quand on sait le caractère persistant de ces végétaux. Des palliatifs efficaces existent heureusement pour éviter une repousse des mauvaises herbes. Le désherbage thermique et les méthodes naturelles sont au rang de celles-ci.

Les méthodes naturelles de désherbage

Les techniques naturelles de désherbage sont très souvent l’apanage des jardiniers professionnels. La méthode présentée ici est en réalité une préparation faite maison à base de trois ingrédients. Il s’agit du gros sel, du vinaigre blanc et du liquide de vaisselle.

Ce désherbant entièrement écologique est assez aisé à mettre au point. Pour commencer, procurez-vous un pulvérisateur de jardin suffisamment grand pour contenir au minimum 3 litres de mélange. Incorporez-y 2 litres de vinaigre blanc, 250 g de sel et 30 ml de liquide de vaisselle. Ensuite, parcourez tous les endroits de votre jardin où pullulent les mauvaises herbes et répandez cette solution sur le sol. L’efficacité de ce puissant désherbant se constate quelques jours après. Vous retrouverez systématiquement toutes les herbes sans vie et desséchées.

Pour vous assurer de ne plus les voir repousser, une dernière précaution doit être prise. Utilisez du bicarbonate de soude pour tapisser légèrement le sol de vos allées ou de votre parterre. Ne craignez pas de salir le terrain, le bicarbonate de soude se dissout au point de devenir invisible au bout de quelques jours. Cette technique puissante vous dispensera de voir des mauvaises herbes dans votre jardin avant longtemps.

Le désherbage thermique

Conçu par les industriels des accessoires d’entretien de jardins, le désherbeur thermique permet d’éliminer les herbes au moyen de la chaleur. Ce matériel se présente sous deux variantes : le désherbeur thermique fonctionnant au gaz et le désherbeur électrique. Le premier modèle émet une flamme intense produite par la combustion d’un gaz : butane ou propane. La seconde version par contre, ne génère pas de flamme, mais plutôt une forte chaleur induite par un courant électrique. Opter pour le désherbage thermique est plus pratique, facile et efficace. De plus, les mauvaises herbes sont éliminées durablement.

Équipé d’une longue canne se terminant par une buse, le désherbeur est capable de produire par cet embout une chaleur avoisinant 600 degrés. En promenant la buse sur la surface des mauvaises herbes, celles-ci meurent par éclatement et se dessèchent aussitôt. Les désherbeurs à brûleur thermique sont fournis avec une bouteille de gaz. Le modèle électrique possède plutôt un cordon d’alimentation à brancher sur une prise de secteur.

Les critères de choix d’un désherbeur thermique

Le premier élément qui doit requérir votre attention lors de l’achat d’un désherbeur est la canne. Pour un usage confortable, il convient de choisir un modèle avec une canne réglable à ajuster suivant votre taille.

Si vous optez pour un désherbeur électrique, préférez ceux qui ont une buse pourvue d’orifices de ventilation pour évacuer la chaleur. Dans le cas d’un brûleur thermique, assurez-vous que le dispositif de transport de la bouteille est adapté à vos besoins.

Comment éviter que les mauvaises herbes reviennent ?
Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here